rss-blog-vipc

Amazon rend le Cloud plus élastique

Le 17 mai 2010, par Indigo | Point de vue

Si votre cœur balance encore entre l’offre de cloud de Microsoft et de Google, sachez qu’un autre célèbre acteur de la scène informatique a fait son entrée dans la danse le 5 mai dernier. Le groupe américain Amazon, que l’on connaît mieux pour les achats personnels de livres et de disques sur Internet, vient de proposer un virtual private cloud directement depuis le continent européen. Pour le commun des mortels, cela signifie concrètement la présence très prochaine du poids lourd de la vente en ligne dans les systèmes d’information de nos entreprises nationales. Amazon ne se contente pas d’une offre classique de cloud computing et propose une gamme complète de services.

En basculant les applications via un datacenter de la société Amazon, l’offre donne effectivement la possibilité d’externaliser la messagerie ou les outils financiers avec des temps de latence moins importants. Pour autant, l’innovation se situe surtout sans la possibilité de bénéficier de la technologie EC2. Si l’on s’éloigne du jargon des spécialistes, cela signifie que vos entreprises pourront gérer leurs systèmes informatiques avec plus de souplesse. Le service permet en effet aux clients de créer, de lancer et d’arrêter des instances de serveurs en fonction de leurs besoins. Par ailleurs, la nouveauté se situe aussi dans la possibilité de pouvoir payer en fonction du temps d’usage du serveur.

La rapidité d’exécution, la facilité d’utilisation de l’interface et la sécurité des services ont un prix. Il faut compter environ 55 euros HT par mois pour avoir accès à la location de l’instance de base, au stockage système et enfin de disposer d’un trafic entrant et sortant respectable. Convenant aux entreprises qui ont des besoins ponctuels, Amazon pêche tout de même sur l’absence de support humain qui rend encore indispensable la présence des spécialistes de l’informatique au sein de vos structures !

Tags: , , , ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

Ajouter un Commentaire