rss-blog-vipc

Le secteur High Tech se porte bien au Brésil

Le 23 sept 2010, par Mélaine | IT et Vous

Le Brésil est un marché important pour la France qui y réalise deux fois plus d’investissements direct que la Chine. Avec  100 milliards de dollars de dépenses dans les nouvelles technologies, les brésiliens sont le deuxième du secteur parmi les pays émergents.

Capgemini a saisi l’opportunité de pénétrer ce marché en plein essor en acquérant 55% de participation du  capital de la société CPM Braxis, groupe brésilien de services informatiques.

Dans un communiqué, le premier groupe européen de services informatique souligne que « le marché brésilien représente à lui seul 47% du marché des services informatiques en Amérique latine, évalué à 23 milliards de dollars. Il connaît depuis cinq ans le plus fort taux de croissance de la région et devrait progresser d’au moins 10% par an jusqu’en 2014. » Cap Gemini présente CPM Braxis comme le numéro un brésilien des services informatiques de par sa gamme d’activité et son portefeuille de clients et de partenaires, notamment l’américain Cisco Systems ou la banque brésilienne Bradesco.

Il y a quelques semaines,  le Gartner, revoyait à la baisse les dépenses IT  en affirmant que la crise économique européenne avait un fort impact sur les dépenses du secteur surtout face à un dollar de plus en plus puissant. Il semble que le Brésil ne soit pas concerné par ces prévisions car ses dépenses sont sur le point de dépasser les 15% de croissance pour l’année en cours. Toujours selon ce rapport, cette tendance tendrait à se confirmer : le Gartner prévoit en effet 130 milliards de dépenses à l’horizon 2013. « En terme de pourcentage du PIB, les dépenses technologiques au Brésil augmentent beaucoup plus qu’en Russie, en Inde ou en Chine, pour la simple raison qu’elles sont mieux distribuées entre les organisations du pays, les petites et moyennes entreprises, gouvernement et autres secteurs d’activité« , note Peter Sondergaard, responsable de l’étude.

In fine, ce qui ressort de cette étude c’est l’engouement des petites entreprises Brésiliennes pour des solutions innovantes à l’instar de la Chine où les dépenses high tech sont liées principalement à des projets gouvernementaux. Les nouvelles technologies du type cloud computing ont encore de beaux jours devant eux.

Tags: , , , ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

Ajouter un Commentaire