rss-blog-vipc

Infobésité: un facteur de stress au travail

Le 23 juin 2011, par Mélaine | IT et Vous

Nous en parlions dans l’article du 4 Mai dernier, l’infobésité, un des symptômes du stress lié directement à l’informatique est un sujet de plus en plus pris au sérieux. Pour preuve, le 8 Juin dernier, une conférence sur le sujet avait lieu en compagnie des DSI, membres du club du même nom.

Au cours de cette soirée IT, un peu spéciale,  Yves Lafargues, directeur de l’OBERGO, spécialiste du management des TIC et du travail, co-auteur du livre « Qualité de vie et santé au travail » a présenté une dizaine de facteurs de stress au travail lié à l’IT et pour lesquels, les collaborateurs ne sont pas formés ou très sommairement:

  1. les changements permanents,
  2. la numérisation et l’abstraction,
  3. les informations de plus en plus écrites,
  4. l’interactivité et l’instantanéité,
  5. la surabondance d’information,
  6. la logique contractuelle,
  7. le temps et l’urgence
  8. l’espace et le travail à distance,
  9. la vulnérabilité et la cybercriminalité,
  10. la traçabilité et la transparence

Outre, les salariés pour qui l’informatique n’est pas évident, ce qui est intéressant ici, c’est que ce stress remonte même dans les directions informatiques pour toucher toutes les couches du secteur IT et de l’entreprise. Le ratio entre le temps qu’il faut pour lire ses mails dans la journée, se former à une nouvelle application, s’informer et être à l’écoute des tendances du marché, manipuler une imprimante pour scanner un document important et le renvoyer dans les temps…et celui d’effectuer notre travail quotidien est totalement inégal. Ce sont toutes ces problématiques qui ont été soulevées et qui n’ont pas vraiment trouvées de solutions pour le moment.

Néanmoins, le phénomène prend de l’ampleur et à l’heure du cloud computing, des réseaux sociaux et des outils collaboratifs, il va falloir se poser les bonnes questions pour permettre à l’IT de rester un support à la bonne marche de l’entreprise et non pas une source d’intoxication pour les collaborateurs et leur travail.

Quelques éléments de réponse ici

RAPPEL: Selon  le rapport Bien-être et efficacité au travail à destination du premier ministre : « L’utilisation parfois à mauvais escient des nouvelles technologies, « cannibalise » les relations humaines : elle fragilise la frontière entre vie privée et vie professionnelle, dépersonnalise la relation de travail au profit d’échanges virtuels et accélère le rapport au temps de travail – introduisant une confusion entre ce qui est urgent et ce qui est important. En une génération, on est passé d’un collectif de travail physiquement réuni à une communauté d’individus connectés mais isolés et éloignés les uns des autres. »

Tags: , , ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

Ajouter un Commentaire