rss-blog-vipc

Retour sur…Sécurité informatique

Le 28 juin 2011, par Mélaine | IT et Vous

Une année complètement folle pleine de failles, d’intrusions et autres piratages en tout genre

Faillles internes, piratage organisé, cloud computing et mobilité sont les nouveaux maux des professionnels de la sécurité et des DSI. Pas facile de mener une politique sécuritaire si l’on a pas un temps d’avance sur les techniques d’intrusion de plus en plus sophistiquées.

Une étude commandée par Fortinet portant sur 300 entreprises, dévoile les stratégies européennes face à l’accroissement du danger que représentent les piratages informatique. On ne peut pas dire qu’en la matière, cette année ait été de tout repos.

Dans cette étude, 57 % des sondés pensent que les réseaux sans fil sont le maillon faible de leur infrastructure IT,  quand  66% des personnes interrogées pensent qu’elles seraient plus efficaces si elles disposaient d’une solution de sécurité complète.

Si on connaissait déjà Stuxnet, Ghostnet, aurora…L’année 2011 est celle des groupements de hacker: on en parlait déjà lors de l’article du 17 Juin, mais surtout l’année 2011 est celle:

  • du piratage social média visant les collaborateurs en interne comme la compromission des identités employées sur les réseaux sociaux.
  • des menaces sur les institutions, voire les Etats (FMI, l’Elysée…)

Intéressant comme approche: l’individu ou l’Institution…Même si la cyberguerre n’est pas officiellement déclarée, il est étonnant encore d’apprendre que, pour  l’année 2011, 24 % des entreprises interrogées n’ont pas de réelles stratégies concernant la sécurité informatique. ET pourtant, une autre étude portant sur un échantillon de 1400 professionnels de l’informatique et de la sécurité montre qu’en dépit des risques de sécurité de plus en plus importants, 53% des sondés indiquent que leur entreprise autorise les employés à se connecter au réseau via des appareils mobiles professionnels et personnels comme les smartphones et les tablettes.

Du cloud, du cloud encore du cloud!

En 2011, la sécurité sera virtuelle ou ne sera pas! Comme la tendance IT actuelle, le domaine de la sécurité tend vers une virtualisation de ses services, au placard les logiciels… enfin presque car les PME ont plus de mal à accepter ce qui pour les éditeurs est une évidence. On en est tout de même qu’au début et ces services pour l’instant se concentrent autour de transactions financières (e-commerce, consultation bancaire…), de gestion d’identité ou d’échange de documents.

Tags: , ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

Ajouter un Commentaire