rss-blog-vipc

2012: Année du NFC en France?

Le 13 déc 2011, par Mélaine | IT et Vous

…oui parce qu’on l’attend toujours, le véritable décollage du NFC!

On en parle depuis un temps sur ce blog, du NFC, cette technologie qui vous permet de communiquer vos données, payer juste en passant votre téléphone à proximité d’un TPE.

La révolution est là, enfin presque, avec 1 millions de mobiles équipés NFC sur le marché prévu en  Septembre 2011 pour la fin d’année, par l’Association Française du Sans Contact Mobile (AFSCM).

Qu’en est-il? Peut-on s’attendre à une adoption massive en 2012?

Vous l’aurez compris, le NFC est une étonnante technologie qui tarde à s’imposer mais sans lequel, on aurait tord de compter. Comment s’y préparer au mieux dans les directions de systèmes informatiques?

Tout d’abord, où peut-on trouver  ces petites merveilles, pourquoi n’en parle t-on pas plus?

  • Dans certaines villes françaises qui expérimentent déjà le NFC: Nice, Bordeaux-Pessac, Caen, Lille, Marseille,Paris, Rennes, Strasbourg et Toulouse
  • Accessible via quelques téléphones mais toujours haut de gamme et permet la lecture de données immédiate et sans aucune manipulation. Surtout c’est une technologie réputée pour être sûre.
  • Selon les dire D’Intel Secure, les puces NFC pourraient bientôt être embarquées dans les carte SIM et permet ainsi de changer de téléphone tout en ayant toujours accès à la technologie, un moyen sûr de fidéliser l’usager et de permettre aux autres de s’y intéresser sans contrainte du choix de terminal.

Quel avenir?

Certains grands noms se sont déjà emparés du phénomène comme Google avec le Google Wallet pour l epaiement sans contact, l’alliance des principaux opérateurs français: Cityzi pour emmener cette technologie et permettee outre le paiement sans contact, la validation des titres de transport, l’obtention de données locales (trafic, horaires, prix…) chez les commerçants ou dans la ville.

Quelques exemples d’usage du NFC en cliquant ici

 

 

 

Alors pourquoi pas dans nos entreprises?

Surtout si l’intégration des puces est pour bientôt, cela peut être un moyen efficace de gestion de certains départements et  de réduction de coûts. le But étant d’en faire un avantage pour les SI en renforçant les dispositifs de localisation et mobilité (traçabilité des stocks, livraison, publicité, informations utiles…) à l’adresse des clients.

Et vous comment allez-vous tirer parti du NFC?

Tags: ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

3 Commentaires

  1. Philip dit :

    En le désactivant, pour le moment – le value add me parait vraiment pas évident.

    Pour le nombre de terminaux vendus, effectivement, c’est impressionant, mais Orange fait le forcing… 50€ de moins pour un terminal NFC par rapport au même sans le NFC.. C’est difficile d’expliquer, même pour un technophile, qu’on veut payer plus cher pour celui avec le moins de fonctionnalités…

    Pour l’utilisation en entreprise, le RFID existe déjà et serait « suffisant » (et moins cher) pour la plutpart des activités citées (communications « one-way » sans réelle contrainte d’encryption). L’exception reste le portefeuille electronique, mais je me permets un doute vu l’enthousiasme tout rélatif des français pour les Moneo, et leur amour fou pour leurs chequier…

  2. [...] de vous tenir au courant des avancées de la technologie assez régulièrement sur ce blog:  2012, l’année du NFC ?  ça se pourrait bien! En effet, Vodafone compte 398 millions de clients à travers le monde et a [...]

Ajouter un Commentaire