rss-blog-vipc

Malware sur Mac, faut-il s’en inquiéter?

Le 25 jan 2012, par Mélaine | IT et Vous

Mac ne nous avait pas habitué à ça!

D’après la légende les terminaux Mac d’Apple seraient épargnés par les malwares, spywares et autres bébêtes informatiques…Mais la réalité est différente et bien qu’un niveau de protection plus élevé soit effectif parmi le par Apple, les virus existent et surtout, ils sont de plus en plus fréquents et virulents. Cependant, seulement, 10% du parc informatique est composé de Macintosh forcément le rapport entre les virus identifiés sur Mac et ceux sur PC qui laissent à penser cela.

Pourtant, dans la réalité, selon plusieurs études, les épidémies à grande échelle n’ont pas cours,  ce sont les malwares, des logiciels malveillants exploitant des failles de sécurité d’applications tierces que l’on retrouve plus souvent. En Février dernier, le PDG de Norton annonçait  que les virus allaient attaquer les Mac qu’en est-il aujourd’hui?

Selon F-secure, 2012 devrait voir fleurir une soixantaine d’attaques spécialement conçues pour les terminaux Mac. Pas réjouissant alors en attendant qu’Apple change sa sacro sainte communication  »un anti-virus n’est pas indispensable », il serait peut-être temps de tordre le coup aux urbans legends et vous procurer un antivirus qui combat et les attaques PC et les attaques Mac. Sinon les mêmes recommandations que pour PC sont à utiliser, si, si il va falloir ;) Ne cliquez pas sur lien qui s’ouvre par magie, et surtout ne télécharger pas un logiciel anti virus piraté !

Qu’en pensez-vous mieux vaut prévenir que guérir?

 

 

Tags: ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

4 Commentaires

  1. Jeremy dit :

    Je me permet de revenir sur ce article, mais en entreprise (pme) avec quelques restrictions sur les sessions (éviter de donner des accès admin aux utilisateurs par exemple). Le système en lui même ne peut pas s’infecter aujourd’hui car chaque fichier système sous mac os X, pour être modifié doit être validé par login/password d’un admin. Le jour où cela sera dangereux c’est, si les crackers/hackers arrivent à infecter le système sans passer par ces contraintes. Chose qui pour le moment n’est pas réalisable ou via des logiciels tiers (les navigateurs web, le flash, la suite office) ou si le système ne se met pas à jours après des hotfix d’Apple, d’ailleurs la plupart des infections viennent de cela, des mise à jours non répercutées sur un parc informatique … Que ça soit sous Windows ou Mac OS.

  2. Mélaine dit :

    Merci pour ces précisions Jérémy, en fait on en revient toujours au basique: mise à jour des logiciels tiers et navigateurs, vérification des terminaux type USB , les essentiels quoi!

  3. Jeremy dit :

    Et il y a un autre problème assez tendance le BYOD, la dsi doit t-elle devenir aussi lasciste ? Mon avis n’engage que moi mais si un utilisateur veut utiliser son périphérique, il doit passer entre les mains de l’IT afin qu’il soit en adéquation avec les restrictions en vigueur de l’entreprise et/ou de les connecter sur des réseaux/systèmex qui analysent chaque flux (j’ai bien dit flux et non pas données personnelles).
    Il faut voir comment cela évolue dans les 5 années à venir mais pour moi cela risque de devenir un réél problème pour des grandes structures.

Ajouter un Commentaire