rss-blog-vipc

Windows 8: 1er tâtonnements

Le 6 mar 2012, par Indigo | Trucs de Geek

Depuis le 29 Février, la version bêta de Windows 8 version OS et server est disponible au téléchargement et comptabilisait déjà 1 millions de téléchargement en 3 jours!

Adrien Consultant informatique chez Indigo Global Services s’est prêté au jeu du test et nous dévoile ses premières impressions quant au nouvel opus de Microsoft. dans un document bien détaillé. En voici quelques lignes pour vous mettre l’eau à la bouche… Ou pas!

Windows 8, upgrade depuis Windows 7 possible

Microsoft propose le téléchargement de cette Customer Preview sous 2 formats. Le premier se présente sous la forme d’un installateur (5Mo) qui scanne l’ordinateur actuel dans le but de valider l’Upgrade vers Windows 8. Avant d’aller plus loin un rapport est fourni à l’utilisateur concernant les problèmes de compatibilités qu’il pourrait rencontrer.

Je n’ai pas testé jusqu’au bout l’upgrade, ayant privilégié l’installation à partir du format DVD (ISO 3Go).

Installation classique, ou presque.

Pour découvrir cette nouvelle version, j’ai opté pour la version Anglaise 64bits au format ISO installée dans une machine virtuelle sur VMWare Workstation et HyperV. J’y ai toujours alloué 2 cœurs et 2Go de RAM.W

Le processus d’installation est tout à fait semblable à celui de son prédécesseur. Tout du moins jusqu’à la phase de personnalisation. Là, après avoir donné un nom à l’ordinateur il est possible de définir certains paramètres (comportement des mises à jour, partage des documents, sécurité Internet Explorer, …) ou laisser Windows choisir.

La grosse différence vient ensuite, celle de la création du nom d’utilisateur: Eh oui, maintenant nous pourrons nous authentifier sur un ordinateur avec un compte LiveID.

Quel est l’intérêt ? Il permet de synchroniser certains paramètres entre différentes machines (fond d’écran, favori,…) type iCloud mais sans les documents ou applications. Cela permet aussi le SSO sur les sites Microsoft via Internet Explorer, et probablement le Xbox Live (à tester)

Du Métro partout!

La première chose marquante lorsqu’on démarre pour la première fois Windows 8, c’est cette nouvelle interface. Métro est omniprésent, et cela commence dès le Hub. Le Hub ? C’est la page d’accueil composée des applications représentées par des tuiles comme sur Windows Phone 7.

Microsoft a garni par défaut ce Hub de quelques applications et Widget comme le Store (nous y reviendrons plus tard), Internet Explorer, Méteo ou Contacts. On comprend vite que le but est clairement d’en faire un OS multiplateforme.

On teste rapidement les applications de ce Hub. Ça se confirme, elles sont orientées périphériques mobiles et tactiles. Métro est toujours présent.

À noter que la plus part des applications de ce Hub possède un bandeau jaune « Aperçu de l’application » pour nous rappeler que nous sommes sur un OS non finalisé.

Et on s’en rend vite compte, certaines fonctionnalités parfois essentielles ne fonctionnent pas. Impossible d’effectuer une recherche de lieu sur BingMaps, impossible de lier mon compte Twitter ou Facebook.

Le Hub peut-être arrangé et les applications disposées à volonté. Il peut être complété par des applications déjà présentes ou récupérées depuis le Store. Concernant ce dernier, il permet,  comme ses confrères sur Smartphone, de rechercher des applications ou des jeux qui peuvent être disponible en téléchargement gratuit ou pas. Aucune surprise de ce côté-ci, mais les applications qu’il contient sont très réussies et surtout très belles.

C’est sympa ce Hub…

Mais j’ai envie de travailler sur mon PC. Alors rapidement on cherche à retrouver notre habituel point d’encrage : le bureau. Ouf, il y a une tuile « Bureau » qui nous offre ce point de repère. Sauf que… il manque quelque chose : le mythique menu démarrer a disparu ! Juste la corbeille sur le bureau, IE et l’explorateur dans la barre des tâches, et les classiques dans la zone de notification (heure, réseau, volume…).

Mais comment lancer d’autres applications ? Il faut sûrement retourner sur le Hub. On découvre alors les coins actifs: côté droit, ils font apparaitre une barre de menu (nous la détaillerons ensuite), le coin en haut à gauche permet de basculer entre les différentes applications ouvertes (équivalent de Alt+Tab), et enfin en bas à gauche, le coin nous fait apparaitre un « bouton » pour retourner sur le Hub (la touche Windows du clavier marche aussi).

Nous revoilà sur le Hub, et si nous écrivons directement sur le clavier, la barre de recherche apparait comme dans le menu démarrer de Windows 8 (ou Vista) ou l’équivalent de Spotlight sous  MacOS.

Un peu perdu?

C’est tout à fait le sentiment que l’on éprouve. Nos marques et points de repères ont changé voir disparu.

Le plus simple pour se familiariser et appréhender un peu ce nouvel OS c’est probablement l’usage. J’ai installé Office pour découvrir comment il allait s’y intégrer. Et là c’est quelque peu la révélation, ou plutôt ça se concrétise. Les applications non Métro se lancent depuis le bureau, dans l’environnement classique. Windows 8 reste utilisable dans un contexte de bureautique, j’ai failli en douter…

Au-delà de la prise en main

En dehors du gros changement d’interface, je n’ai pas identifié de nombreuses nouveautés. Le « cœur » de l’OS reste le même, et pour avoir le détail il faut aller dans les datasheet non encore publiées.

Le nouveau gestionnaire des tâches mérite tout même un paragraphe. En effet, il se présente sous 2 formes : simplifiée qui permet de lister et stopper les applications. La forme complète nous offre par rapport aux versions précédentes des informations plus nombreuses et plus complètes tout en étant plus clair et plus facile d’usage. J’adore !

Autre application dans une nouvelle version : Internet Explorer 10. Sa particularité  est d’être à la fois une application Métro s’exécutant à partir du Hub, et une application du « bureau ».

Les recherches sont désormais contextuelles. Depuis le Hub, nous pouvons choisir dynamiquement  si la recherche porte sur une application (par défaut), un fichier, ou le contenu d’une application (Internet Explorer, Contacts, Store, …).

Et pour finir, le menu apparaissant en plaçant la souris dans les coins actifs droits. Les 4 premiers sont « simples » et attendus : Recherche, Partage et Start (comprendre Hub), Périphériques. Le dernier, et nous ne l’attendions pas là est Paramètres. Il permet de modifier les paramètres de l’application actuelle, mais aussi et tout simplement d’éteindre l’équipement (je l’ai cherché longtemps ce bouton). Nous pouvons aussi accéder à des paramètres plus avancés de l’ordinateur comme la vie privée, Windows Update, la synchronisation

 

CONCLUSION

Ce nouvel OS est réellement une évolution, on ne peut nier le travail réalisé par Microsoft. Ce dernier avait promis un système multiplateforme, il en a au moins l’aspect. En conséquence, très beau mais assez difficile de l’appréhender, nos habitudes en seront probablement chamboulées.

Encore en phase expérimentale, certaines fonctions ont besoins d’être corrigées ou améliorées. Microsoft attend nos retours, est c’est pourquoi nous retrouvons un peu partout le bouton Feedback.

 

Pour consulter le document, cliquez ici:  Windows8-CustomerPreview

Vous l’avez testé, donnez-nous vos impressions. Microsoft va t-il réussir son pari ?

 

Cet article vous a plu, vous aimerez peut-être:

Windows 8, bientôt la version bêta

Tags: ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

1 Commentaire

  1. [...] dont le lien est inséré plus bas dans ce billet et également les commentaires de notre élève ingénieur Adrien qui nous a fournit ses premières impressions de l’OS de windows, il y a quelques jours et qui [...]

Ajouter un Commentaire