rss-blog-vipc

ETAT DES LIEUX DU BYOD EN EUROPE

Le 18 juin 2012, par Mélaine | IT et Vous

Une mode au départ , le BYOD est devenu un réel projet d’entreprise afin de permettre l’accès à certaines couches d’un système informatique  telle  la messagerie en première intention, puis les tableaux de bord des ventes et pour finir la documentation métier.

C’est d’abord par la génération Y que le phénomène a vu le jour,  plus au fait et à l’aise avec les nouvelles technologies. Aujourd’hui, il s’agit d’un moyen pour la DSI  d’apporter plus de mobilité, de gain de temps et d’augmentation du ROI aux collaborateurs et à l’entreprise. Pour autantLes plus courants semblent: la sécurité des données vu de l’entreprise et l’infobésité vu du côté du collaborateur.

    Mais où en est-on en Europe, les DSI ont-ils fait l’impasse sur les gros problèmes de sécurité?

Une récente étude menée par le constructeur Aruba Networks montre que seulement un peu plus du quart des entreprises interrogées, ont moins de 5% de collaborateurs concernés !

Le BYOD ne concerne que peu de collaborateurs. Quelles raisons à cela?

  • la gestion multi OS, les coûts et les charges de gestion et paramétrage de ces outils
  • Le mode de travail avec les RSE, réseaux sociaux publics et autres plateformes de partage de données modifie (encore lentement pour certaines entreprises) en profondeur le rapport du collaborateur à l’entreprise et à ses responsabilités professionnelles.
  • La sécurité reste un frein majeur

Selon le journal LeMondeInformatique les terminaux qui entrent dans l’entreprise ont à 40%, un plein accès au système d’information et, dans 30% des cas, un accès limité à l’Internet.

Dans cette étude, il ressort que la sécurité reste une des plus grosses préoccupations des entreprises : en matière de réseau avec 20% des réponses et celle du terminal 18% ou encore l’usage approprié de la connexion des terminaux personnels aux ressources réseaux de l’entreprise 16%.

 

Tags: ,

Retrouvez nous sur

Indigo Global Services sur Twitter   Indigo Global Services sur Facebook   Abonnez-vous au flux RSS

Ajouter un Commentaire